-10% à partir de 3 chemises commandées

L'histoire de la chemise 

Depuis l’apparition de la chemise, l’homme n’a cessé de la porter. Au travail, lors des célébrations, dans les évènements joyeux comme dans les moments les plus sombres… La chemise vous accompagne dans votre quotidien.

La plupart d’entre nous en possède une, voire plusieurs. Elle est bien souvent le pilier de notre garde-robe, celle qui nous sauve des matins indécis face à l’armoire.

Pourtant, nous sommes peu à connaître l’histoire de la chemise : de sous-vêtement, elle s’est muée en un véritable habit d'apparat diffusant aussi bien la stature sociale que les opinions politiques.

Découvrez le destin incroyable d’un simple bout de tissu taillé en T qui a traversé les siècles avec LE CHEMISEUR® ! 

La Camisia au Moyen-Age

La naissance de la chemise remonte à l’Antiquité mais c’est véritablement au Moyen-Âge qu’elle commence à trouver toute son importance.  Et c’est au cours de cette période que l’on voit apparaître les premières chemises semi-boutonnées. À l’époque, il ne s’agit pas d’un vêtement élégant mais tout le contraire puisqu’on porte la Camisia en habit de nuit ou comme sous-vêtement pour se protéger des habits rugueux qui frottent désagréablement contre la peau.

Faite de coton ou de lin, la chemise n’existe qu’en blanc car elle est bouillie à répétition pour des raisons d’hygiène (ce qui était un gros problème à cette époque). La longueur, quant à elle, n’est pas anodine : plus la chemise est longue, plus l’homme qui la porte est fortuné et possède un rang social.

chemise homme moyen âge

architecture moyen âge

Histoire de la chemise : Fioritures et ornements

Peu à peu, la chemise se fait moins pudique et se montre au grand jour. Lors de la Renaissance, on voit apparaître les chemises dans les garde-robes masculines et également l’invention du col amovible qui permet d’espacer les lavages tout en portant le vêtement sous une veste.

Taillé en collerette, le col est resserré avec un cordon tout comme les manches qui sont taillées sur le même modèle. La fin de la Guerre de Cent ans et de l’épidémie de la grande peste marquent par la même occasion l’arrivée de nouvelles techniques de tissage et de teinture venues des Flandres. Les broderies sont coutumes, de même que les ornements façon col jabot et fraise ou encore la dentelle aux manches.

Plus fine, plus noble aussi, la chemise s’habille de matériaux délicats comme la soie au XVIIIe siècle. C’est toujours une marque de distinction sociale et l’expression “cols blancs” remonte d’ailleurs à cette époque car seuls les plus fortunés avaient les moyens de porter une chemise blanche bien propre ornée d’un col blanc. Les banquiers et autres corps de métiers intellectuels en étaient les premiers représentants !

Cette époque voit surtout naître le métier de tailleur, car la chemise se doit d’être impeccable, sur-mesure et flatteuse au corps. Ici encore, on distingue les riches des pauvres car ces derniers arborent des chemises aux tissus luxueux.

colerette chemise homme

chemise homme colerette

L’élégance d’une simple chemise

Dans les années 1850, la délicatesse des plis fait son apparition lors de l’ère Edouardienne, relayant les apparats au rang de fashion faux-pas. On célèbre également la première chemise en série concoctée par la firme Brown, Davis & Co of Aldermanbury à Londres qui dépose le brevet de la production en série en 1871.

Au même moment, on voit apparaître les premières chemises de couleur aux tons pastels. Portées par les Garibaldiens, ces chemises écarlates avaient pour but de manifester leurs idées politiques d’un simple regard. Une fois encore, la chemise dépasse le simple habit pour se muer en un véritable symbole.

chemise homme garibaldi

La chemise : un vêtement mythique du XXe siècle

On connaissait la chemise unie : voici désormais qu’apparaissent les motifs ! Ceci, grâce à la démocratisation des costumes qui descendent jusque dans les classes populaires. À rayures, à carreaux, jaunes poussin ou bleu nuit, la chemise s’encanaille et apparaît dans différents corps de métier comme l’armée ou les grandes compagnies françaises.

Dans les années 30, les cols amovibles disparaissent peu à peu pour laisser place au col fixe. Vingt ans plus tard, ce sont les chemises en nylon qui font leur première apparition, de même que les chemisettes qui étaient perçues comme un vêtement de débauche à cause de ses fameuses manches courtes.

Chemise sur-mesure au XXIe siècle

Au fil du temps, la chemise est devenue une véritable pièce de mode : hawaïenne, en flanelle, en velours ou encore en lin… Toutes les coupes et les tissus imaginables s’invitent pour créer la chemise idéale !

L’arrivée de tailleurs sur-mesure en ligne a permis aux hommes de se libérer des contraintes du shopping mais aussi des modèles de la grande distribution, parfois sans saveur et peu adaptés à leur morphologie.

Bien plus qu’un simple vêtement, la chemise du XXIe est un basique qui a su se diversifier pour plaire au plus grand nombre : Il existe une chemise pour chaque homme sur Terre. Et si vous n’avez pas encore trouvé la perle rare, il suffit de la créer en quelques clics avec LE CHEMISEUR® !

Créer sa chemise Fermer

chemise homme avis google
4,7/5 basé sur plus de 500 avis

Smiley
Satisfait ou on Refait votre 1ère coupe

chemise homme aide à distance
Une équipe pour vous conseiller

Recevez nos conseils style & nos précommandes à tarif préférentiel.

Abonnez-vous à notre newsletter !